+33(0)2 98 90 62 02

Visite et ouverture au public du Parc et des jardins du château de Lanniron

L’ouverture au public du parc et des jardins de Lanniron se réalise en étapes successives:

En 1969, la propriété de Lanniron était délabrée: toitures en mauvais état, morceaux des murs du jardins écroulés, etc… La création d’une activité de tourisme sous la forme d’un castel camping 4* a été la première forme d’ouverture au public. Pendant 20 ans, cela a été suffisant: le public constitué par la clientèle anglo-saxonne déja sensibilisé au paysage et à l’art des jardins y trouvait son bonheur. Quant aux Quimpérois, ceux qui connaissaient Lanniron étaient principalement des habitants de Locmaria tout proche; beaucoup surtout parmi les anciens s’étaient assez souvent promenés officieusement.

Suite à l’ouragan dévastateur d’octobre 1987, une prise de conscience de l’intérêt du patrimoine parc et jardin breton a suscité un mouvement de curiosité de la part d’un public élargi. Après une première année consacrée au plus gros du déblayage, et pour répondre à cet intérêt du public, le parc a été ouvert à la visite payante une douzaine de week-end de mai, juin et septembre dès 1989, en plus des journées du patrimoine ou de la campagne « visitez un jardin en France ». Ainsi, pendant plusieurs années, un public local a pu suivre la réparation des gros dégâts de la tempête à l’occasion de ces semaines d’ouverture. Des visites de groupes sont possibles toute l’année sur rendez-vous préalables.

A partir de 1995, afin de toucher également un public de vacanciers étrangers ou français, l’ouverture du parc a été élargie à tous les après-midi de 14h à 18h des mois de mai à septembre. Une action de communication commune à plusieurs châteaux des environs est depuis lors menée avec des moyens limités dans le cadre de l’association des châteaux de Cornouaille. Depuis 1997, des jeunes guides assurent des visites commentées; des documents multilingues sont prêtés aux visiteurs préférant une visite individuelle. Une signalétique simple a été mise en place.

Dans le cadre du partenariat avec la ville de Quimper et le Conseil Général ainsi que le Conseil Regional et la DRAC qui participent au projet de restauration global des jardins historiques de Lanniron, des facilités ont été mises en place pour le public Quimpérois sous forme de demi-tarif ou de visite gratuite pour des groupes constitués (association locale, scolaire,…).

Au terme du programme de restauration, Lanniron sera un jardin d’un grand intérêt :

  • par son histoire et celle de ses créateurs, les évêques de Quimper
  • par la qualité de sa conception, reflet typique du jardin régulier à la française, avec sa perspective axiale, son organisation symétrique en terrasses et ses bassins et jets d’eau
  • par la connaissance exacte de son état d’origine au XVIIsiècle, ce qui est assez rare en France
  • par la restitution fidèle de cet état antérieur sur la base des terrasses actuelles dont les maçonneries sont encore d’époque
  • par son site d’exception au bord de l’Odet et à la porte de Quimper, ce qui lui donne un bon potentiel touristique.

Ce sont ces atouts qui ont motivé la décision de la Ville de Quimper, du Conseil Général, du Conseil Régional et de la DRAC d’apporter leur soutien au projet de restauration des jardins de Lanniron.

Menu