+33(0)2 98 90 62 02

Documents anciens

 

Les documents de travail utilisés pour la restauration des jardins sont de quatre sources distinctes et complémentaires :

Un recueil de poésie

Nicolas de Bonnecamp, médecin et poète vers 1680, nous décrit les jardins en quelques 142 alexandrins, document d’un grand intérêt pour l’esprit de cette restauration, dédié à Monseigneur de Coetlogon.

Des archives

(lien sur diapo23) D’abondants documents d’archives (documentations de succession de Msg de Coetlogon et de Msg de Farcy de Cuillé,…) donnent des précision sur l’état des lieux et les travaux de réparation à prévoir.

Un tableau

Il s’agit d’un portrait représentant Monseigneur François de Coetlogon, peint par l’artiste Vannetais Jean-Vincent l’Hermitais, vers 1750. Si le tableau a été détruit dans un incendie de l’ancien évêché en 1939, la famille en a toutefois conservé un document photographique. On y découvre avec une cretaine fidélité les jardins en fond de décor. Comment l’artiste Vannetais a t-il peint les jardins? Sur la base de quels documents? Nous ne le savons pas, mais s’agissant d’un travail d’atelier, on ne peut douter de l’existence d’un document original détaillé aujourd’hui disparu. C’est de ce tableau que Louis Le Gennec tira fidèlement en 1921 la gravure des jardins en fausse perspective.

Tous ces documents coïncident parfaitement et se complètent mutuellement; aucune contradiction n’a été relevée.

Fouilles archéologiques

Les travaux archéologiques menés en mars 2000 per Mr Le Biha, archéologue de la ville de Quimper, ont permis de retrouver les vestiges des cinq bassins disparus en parfaite concordance avec les documents précités.

Anciens cadastres

Nous disposons en outre des anciens cadastres du XIXème siècle de la propriété de Lanniron, montrant exactement l’état des jardins, en concordance avec ce qui précède.

Menu